L’age definitif (2015)

Posted by on oct. 7, 2015 in

Continue

Nico Chimenti est un musicien qui vit au jour le jour, entre Berlin et Rome. Fin 2011, Nico revient passer Noël à Palerme, la ville où il est né et où il a grandi. Là, il retrouve sa mère, son quartier et la maison de son enfance, et brusquement tout le ramène à l’année du drame, aux derniers mois qui ont précédé la mort, énigmatique, de son frère jumeau Leo. Mille neuf cent quatre-vingt-douze : l’année des massacres mafieux de Palerme, et l’âge féroce et innocent pour une bande de gamins qui découvrent la vie, les premières filles, la musique et le foot. Au cœur de ce passé tourmenté, où Nico vit en chancelant un peu comme L’Etranger de Camus, ressurgissent les secrets d’une famille broyée par l’âge définitif, treize ans, l’âge de Leo à sa mort. Le récit de Nico mime les voix d’une Italie qui se brise et se désagrège en une myriade de mondes irréels, de rêves et de cauchemars, de déceptions et de solitudes, où l’amour se présente parfois comme un salut, parfois comme une illusion.

La langue de Giuseppe Schillaci s’insère dans la tradition sicilienne (Verga, Pirandello, Brancati, Tomasi di Lampedusa), tout en se greffant d’éléments contemporains proches de la littérature latino-américaine de Roberto Bolaño et d’Ernesto Sabato. La prose de Schillaci « évolue entre les deux modèles opposés mais non incompatibles de Vincenzo Consolo (prose lyrique, musicalité obsédante) et Leonardo Sciascia (prose anti-rhétorique et manzonienne) », écrit le critique littéraire Filippo La Porta à propos du premier roman de l’auteur, L’anno delle ceneri (L’année des cendres), publié en 2010 chez Nutrimenti, très bien accueilli par la critique et remarqué dans les prix littéraires italiens.

Dans L’âge définitif, Giuseppe Schillaci confirme ce talent, en restituant un tableau tragi-comique de l’Italie contemporaine, particulièrement de Palerme et de Rome, villes-symboles du déclin et du grottesque mais aussi d’une puissance surréelle, autenthique, d’une quête incessante de racines.

 

Affiché de presse: BOOKTELLER AGENCY

Pour l’acheter en italien et lire les critiques:   Liberaria Edizioni  www.liberaria.it

  • Présentations: Salon Internationale du Livre de Turin (14 mai 2015), « Una marina di libri » (Festival de littérature de Palerme, 8 Juin 2015), Il Libro Possibile (Polignano a Mare, 10 Juillet 2015),  Più libri, più liberi (Foire de l’edition de Rome, 8 décembre 2015), et dans plusieurs libraries italiennes (Feltrinelli de Catane, Modus Vivendi de Palerme, Info Modo de Bologne, La Cité de Florence, Il Mio Libro de Milan, etc.).

BOOKTRAILERS

https://www.youtube.com/watch?v=6xHNTfCLcBI&feature=youtu.be